BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Grandes réformes > Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU)

Les mutuelles de santé existent au bénin depuis les années 1990. Le plan stratégique de développement des mutuelles de santé 2009-2013 indique qu’il existe au moins une mutuelle de santé par département, avec une forte concentration dans le département de Borgou. En 2010, le nombre de mutuelles était estimé à 201, par rapport à 11 en 1997. Malgré cette forte croissance, leur contribution dans l’allègement du poids financier qui pèse sur les ménages reste faible. La majorité ne couvre que les petits risques (consultation curative primaire, consultation pré/post natale, accouchement normal, médicament essentiels) qui sont pris en charge au niveau des dispensaires, centres de santé d’arrondissement et centre de santé communaux. Alors que les gros risques tels que les interventions chirurgicales, les accouchements compliqués et les hospitalisations, qui sont plus coûteux, ne sont pas couverts par les mutuelles.

Le PNDS prévoit la création d’une mutuelle de santé dans chaque commune d’ici 2016. Le plan de développement des mutuelles de santé qui a été élaboré en 2006 et réactualisé en 2008, pour couvrir la période 2009-2013, n’a toujours pas fait l’objet d’une mise en œuvre effective. mais le défit permanent dans l’amélioration de l’état de santé et de l’espérance de vie des population en général et des couches sociales les plus vulnérables en particulier et dans l’atteinte des OMD pour la santé, le conseil des ministres a, en sa séance du 21 mai 2008, décidé de rendre opérationnelle la volonté politique maintes fois affirmée d’offrir une protection efficace contre le risque maladie à chaque béninoise et à chaque béninois quelle que soit sa condition sociale, en lançant le processus de mise en place du RAMU.

Ce qu’il faut savoir : sur le régime d’assurance maladie universelle (RAMU) au BENIN

  1. Qu’entend-on par RAMU ?
  2. RAMU : Régime d’Assurance Maladie Universelle.

    RAMU : Initiative du Gouvernement, visant à améliorer l’accessibilité financière des populations aux soins de santé.

    RAMU : Système de couverture sociale maladie destiné à protéger l’ensemble des populations béninoises contre les conséquences du risque maladie.

    RAMU : Dispositif assurantiel qui vise à règlementer, à réguler à coordonner l’ensemble des mécanismes de couverture du risque maladie existant à l’échelle nationale.

  3. Qui peut bénéficier du RAMU ?
  4. Tout citoyen béninois, quelle que soient sa condition sociale, son sexe ou sa religion.
    Riche, pauvre, jeune ou personne âgée, handicapé ou autre.
    Pour cette première étape sont concernés les indigents, les artisans, les artistes, petits revendeurs, commerçants non déclarés, conducteurs de taxi motos ou acteur agricole, élèves et étudiants de plus de 18 ans.

  5. Que faire pour bénéficier du RAMU ?
  6. Pour bénéficier du RAMU,

    • Il faut adhérer,
    • Il faut respecter une période d’observation de deux (02) mois ;
    • Il faut payer régulièrement ses cotisations.

    Les personnes vulnérables identifiées comme indigent ne paieront rien pour adhérer et ne paieront pas également de cotisation.

  7. Où et quand et comment s’inscrire ?
  8. Pour la phase de démarrage, les adhésions ou affiliations sont dès maintenant ouvertes dans les 14 zones sanitaires ci-après :

    zones sanitaires
    Atlantique-Littoral
    Borgou-Alibori
    Zone sanitaire Cotonou 2 et 3

    Zone Sanitaire Tchaourou

    Zone sanitaire Cotonou 6

    Zone Sanitaire Nikki-Kalalé-Pèrèrè

    Zone sanitaire Allada- Zè-Toffo Zone Sanitaire Parakou-N’dali

    Zone Sanitaire Ouidah-Kpomassè-Tori

    Zone Sanitaire Kandi-Gogounou-Ségbana

    Mono-Couffo

    Ouémè-Plateau

    Zone Sanitaire Comè-Grand-popo-Bopa

    Zone Sanitaire Porto-Novo-Sèmè-podji-Aguégués

    Zone Sanitaire Athiémè-Lokossa

    Zone Sanitaire Kétou-Adja-Ouèrè-Pobè

    Zone Sanitaire Aplahoué-Djakotomè-Dogbo

    Zone Sanitaire DangboAdjohoun-Bonou

    Atacora-Donga

    Zou Colline

    Zone Sanitaire Bassila

    Zone Sanitaire Covè-Zangnanado –Ouinhi

    Zone Sanitaire Djougou- Ouaké –Copargo

    Zone Sanitaire Abomey-Djidja- Agbangnizoun

    Zone Sanitaire Natitingou-Boukoumbé-Toucountouna

    Zone Sanitaire Savalou-Bantè

    Progressivement toutes les trente-quatre (34) zones sanitaires du pays seront couvertes.

    Se munir de l’une ou l’autre des pièces ci-après :

    • Carte d’identité nationale,
    • Passeport,
    • Carte Lepi,
    • Acte de naissance,
    • Jugement supplétif,
    • Permis de conduire,
    • Attestation de résidence,
    • etc...
  9. Quels sont les montants de cotisation RAMU ?
  10. Les montants de cotisations, selon les groupes sociaux, sont récapitulés dans le tableau ci-après :

    Groupes sociaux
    Montants et périodicité des cotisations

    Acteurs du secteur informel : artisans,
    petits revendeurs, petits commerçants non déclarés, conducteurs de taxi motos…

    Mille(1 000) francs CFA par personne et par mois soit 12 000 F/an
    Acteur du secteur agricole : agriculteur, éleveurs, producteurs du monde rural… Mille(1 000) francs CFA par personne et par mois soit 12 000 F/an
    Salariés dont le revenu mensuel net d’impôt est très instable ou est inférieur au SMIG, dockers, manutentionnaires… Mille(1 000) francs CFA par personne et par mois soit 12 000 F/an
    Enfants de moins de 18 ans Mille(1 000) francs CFA par personne et par an
    Indigents (couche sociale la plus vulnérable) Exonérés des cotisations. L’Etat subventionnera leurs cotisations à travers le fonds sanitaire des indigents(FSI)

     

  11. Quelles sont les garanties ou prestations offertes par le RAMU ?
  12. Les garanties offertes par le RAMU sont :

    • La consultation, les soins et l’hospitalisation ;
    • Les médicaments, les consommables médicaux et les produits sanguins labiles ;
    • Les examens de laboratoire, de radiologie et d’imagerie médicale ;
    • Les vaccins obligatoires, à l’exception de ceux couverts par les programmes de gratuité ;
    • L’appareillage assuré par les appareils légers, indispensables pour le maintien de la santé du patient et de fabrication locale ;
    • Le transport des malades, vers la formation sanitaire ou d’une formation sanitaire à une autre, avec les moyens fournis ou homologués par le système de santé (ambulance…) ;
    • Les prestations liées à l’état de grossesse et à l’accouchement, à l’exception de celles prises en charge par les programmes de gratuité.
  13. Doit-on encore payer quand on a la carte RAMU et qu’on va aux soins ?
  14. Trois cas de figures sont à observer :

    Vous ne paierez rien si vous vous rendez :

    • dans un centre de santé d’Arrondissement ;
    • dans un centre de santé de Commune ;
    • dans un hôpital de zone.

    Vous paierez 10% du montant des prestations si vous vous rendez :

    • dans un centre hospitalier départemental ou assimilés.

    Vous paierez 20% du montant des prestations si vous vous rendez un hôpital de l’espace CHU ou CNHU.

     

  15. La carte RAMU est-elle individuelle et quelle est sa durée de validité
  16. La carte RAMU est d’usage personnel et individuel. Elle ne peut-être prêtée ou échangée.

    Elle a une durée de validité d’un an mais peut être renouvelée à l’occasion du paiement de la cotisation annuelle par l’affilié.

 

Vers la couverture Maladie Universelle : Réflexion et Perspective

 

Le RAMU : Prise en charge des indigents, accès universel aux soins de santé et réduction des exclusions

 

Guide d’information et de sensibilisation sur le Regime d’Assurance Maladie Universelle : Le RAMU en 10 Questions

 

Le RAMU DANS LE SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE AU BENIN : Quels intérêts pour les citoyens ?

 

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj