BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Grandes instances > CIMSA 2018

CEREMONIE D’OUVERTURE | OBJECTIFS | AGENDA | COMMUNICATIONS | PHOTOS | VIDEOS

Par sécurité des patients, l’on entend les processus ou les structures dont l’application contribue à réduire la probabilité que l’exposition au système des soins de santé entraîne des événements indésirables, à travers tout un éventail de maladies et procédures. La sécurité des patients vise à rendre les soins de santé plus sûrs aussi bien pour les usagers que pour le personnel de santé.

La sécurité du patient à l’hôpital est devenue aujourd’hui, un sujet de préoccupation croissante pour les établissements de santé et des autorités sanitaires en Afrique en raison de la fréquence élevée des accidents et incidents liés aux procédures de soins. Selon les estimations, 4 % à 16 % de tous les malades hospitalisés peuvent être victimes d’événements indésirables dont plus de la moitié sont associés aux soins chirurgicaux et plus de la moitié sont évitables

En effet, les vigilances sanitaires représentent une veille sanitaire permanente dont les objectifs sont le signalement, l’enregistrement, le traitement, et l’investigation des événements indésirables et incidents, liés à l’utilisation de produits et biens thérapeutiques, ainsi que la traçabilité des produits et biens thérapeutiques et la réponse aux alertes sanitaires.

La gestion des vigilances sanitaires vise à améliorer la sécurité sanitaire, et à renforcer les capacités d’expertise, de coordination des vigilances, d’intervention, d’organisation et de contrôle. Elles se fondent sur la mise en place de textes réglementaires en qui définissent l’organisation, les structures, les acteurs, les obligations de signalement des incidents ainsi que les modalités et les circuits de transmission des informations afin d’assurer une meilleure confiance dans les procédures de soins.

Les vigilances sanitaires ont ainsi pour objet d’améliorer la sécurité d’utilisation des produits de santé (médicaments, produits sanguins, dispositifs médicaux, tissus, cellules, greffes…). Elles réalisent une surveillance des effets indésirables et des incidents liés aux procédures de soins, dans le but de prévenir les risques en vue du renforcement de la performance des systèmes nationaux de santé et permettent ainsi de réduire le nombre d’évacuations sanitaires très couteux pour les Etats grâce à la garantie de sureté qu’elle confère au système de santé.

Ainsi, dans le cadre du suivi de la CIMSA 2012 de Cotonou, le Bénin a décidé d’organiser la 2ème édition de la conférence ministérielle CIMSA qui a permis d’adopter les premiers documents d’harmonisation à l’échelle de la région Afrique des stratégies nationales d’amélioration de la sécurité des patients et de la gestion des risques dans les établissements de santé.

Le thème retenu qui porte sur l’Apport des technologies du numérique dans la gestion des risques et la sécurité des patients en Afrique : Quels enjeux pour la gouvernance des systèmes de santé et le développement du tourisme médical ?, veut inscrire les résultats de cette 2ème édition de la CIMSA de Cotonou dans le concret, vu que les TIC sont des outils qui participent à l’amélioration de la prise en charge du patient en lui apportant une maîtrise de la traçabilité et de la gestion des risques liés à l’utilisation des produits de santé.

La conférence vise à attirer l’attention des autres autorités ministérielles sur la problématique de la transformation digitale de la gouvernance des établissements de santé publics et privés, et à mettre en place des stratégies appropriées utilisant les technologies du numérique en vue de la gestion des risques et de la sécurité des soins dans une perspective de développement du tourisme médical les dans les pays de l’Afrique de l’Ouest.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj