BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > RENFORCEMENT DU PARTENARIAT BENINO-BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE

La politique béninoise en matière de coopération bilatérale et multilatérale connait des avancées significatives au cours de ces derniers mois.

JPEG - 107.2 ko

La Coopération Bénino-Belge s’inscrit parfaitement dans cette nouvelle dynamique du Gouvernement de la rupture dixit le Ministre de la Santé dans son allocution du 27 février 2018 devant le bâtiment flambant neuf abritant l’ex-CTB devenit Enabel.

Le Ministre de la Santé en souhaitant la bienvenue aux participants a confirmé une fois encore que La coopération du Benin avec le Royaume de Belgique se renforce et se diversifie d’une année à l’autre, touchant plusieurs secteurs socio-économiques et témoignant des excellentes relations qui unissent la République du Bénin et le Royaume de Belgique.

Il a rappelé que la santé est l’un des secteurs prioritaires d’appui de cette coopération dont les premières actions phares remontent à plus de deux décennies. Ces anciennes interventions ont couvert des domaines variés dans le secteur dont entre autres : les formations diplômantes et qualifiantes, les projets d’appui aux zones sanitaires et aux directions départementales de la santé, le projet d’amélioration de la sécurité transfusionnelle (PASTAM), le projet d’appui institutionnel au ministère de la santé (AIMS).

Pour le Ministre le Programme d’Appui au Secteur de la Santé (PASS-Sourou) accompagne quotidiennement le ministère de la santé dans l’accomplissement de sa mission. Au nombre de ses réalisations de façon non exhaustive, on note :

  1. - le mécanisme du Financement basé sur les résultats (FBR) mis en place dans 5 zones sanitaires, au profit de 104 centres de santé principaux, 66 centres satellites, 5 hôpitaux de zone et 5 équipes de district ; ce qui a permis d’améliorer la motivation du personnel et de renforcer le plateau technique des formations sanitaires ;
  2. - la mise en place d’une démarche d’amélioration continue de la qualité des soins dans 5 Hôpitaux de Zone et 10 Centres de Santé en vue d’assurer une prise en charge des patients conforme aux protocoles de soins ;
  3. - la mise en place de 2 centres de formation de référence en Soins Obstétricaux et Néonataux d’Urgence (SONU) a permis de former 463 prestataires de soins en collaboration avec le Programme d’Appui aux Organisations béninoises pour le Renforcement des Compétences des Ressources Humaines (PAORC) et le concours d’autres Partenaires Techniques et Financiers ;
  4. - la mise en place de 5 Plateformes des utilisateurs des Services de Santé (PUSS) qui permet d’assurer un dialogue efficace et continu entre les acteurs de l’offre et ceux de la demande tout en renforçant la redevabilité vis-à-vis des populations bénéficiaires ;
  5. - la réhabilitation de l’institut national médico-sanitaire (INMeS) suivi de la mise en place d’un Master en sciences infirmières et obstétricales couronné par la sortie de 13 diplômés
    JPEG - 34.8 ko

     ;

  6. - la construction et l’équipement de l’institut de formation en soins infirmiers et obstétricaux (IFSIO) de Parakou en vue d’appuyer la licence en sciences infirmières et obstétricales pour la formation initiale des agents de santé qualifiés au profit de nos hôpitaux et centres de santé.
    JPEG - 14.5 ko

Il a rappelé aussi que grâce à l’appui de la Coopération Belge, le Bénin dispose d’un Plan de Réponse Nationale Intégrée de lutte contre les maladies chroniques non-transmissibles. L’opérationnalisation de ce plan est en cours avec la formation et la supervision de plus de 150 prestataires de soins des centres de santé et des hôpitaux de zone. De même, le processus de structuration d’un système de référence et de contre référence qui concourent à la décentralisation de la prise en charge des maladies cardio-vasculaires, du diabète, de l’asthme et de l’épilepsie est en cours.

La réactivité de l’Agence belge de développement s’est faite remarquée dans la gestion locale de la récente épidémie de la Fièvre Hémorragique à virus LASSA qui frappe le Bénin. En effet, la coopération a appuyé l’organisation de la riposte par des rencontres techniques à travers la dynamisation de la surveillance épidémiologique, la gestion des cas suspects et l’organisation des campagnes de sensibilisation des groupes spécifiques.

JPEG - 25.5 ko

Le Ministre de la Santé dans son allocution déclare que le bureau d’exécution central dont nous procédons ce jour à l’inauguration est encore l’une des actions pour renforcer l’ancrage du programme au sein du ministère et contribuer ainsi à la pérennisation des acquis. Le bâtiment d’une superficie de 148 mètres carrés est conjointement financé par la Belgique et le Fonds de contrepartie du Bénin.

Il a profité pour témoigner toute sa reconnaissance et celle de son cabinet pour la qualité de votre suivi et l’accompagnement du programme dans l’atteinte de ces résultats.

Il a aussi exprimé toute sa satisfaction pour le professionnalisme des experts que la coopération met à la disposition de mon département. 

Il voudrait au nom du Gouvernement du Président Mr Patrice TALON et des populations béninoises, remercier particulièrement le Royaume de Belgique à travers l’Ambassade et l’Agence Belge de Développement (Enabel).

Enfin, il prie le Chef de File des Partenaires Techniques et Financiers de transmettre ses chaleureuses reconnaissances à l’ensemble des PTF multi latéraux et bilatéraux pour leurs contributions significatives à l’amélioration de la santé des populations du Bénin.

C’est sur cette double-note de satisfaction et de reconnaissance qu’il met officiellement en service ce jour 27 février 2018 le bureau d’exécution central du PASS-Sourou au sein du Ministère de la Santé, et souhaite une bonne session ordinaire du comité de pilotage SMCL du Programme d’Appui au Secteur de la Santé (PASS-Sourou) pour le compte de l’année 2018.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj