BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > LANCEMENT OFFICIEL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE DISTRIBUTION DE MOUSTIQUAIRES IMPREGNEES D’INSECTICIDE A LONGUE DUREE D’ACTION (MIILD) A AVRANKOU AU BENIN:PLUS D’UN MILLION DE MOUSTIQUAIRES IMPREGNEES D’INSECTICIDE A LONGUE DUREE D’ACTION DISTRIBUEES AUX POPULATIONS DE L’OUEME.
JPEG - 87.1 ko

Au moins, un millier de personnes ont participé à la cérémonie officielle de lancement de la campagne nationale de distribution gratuite de Moustiquaires Imprégnées d’Insecticide à Longue Durée d’Action (MIILD). C’est la place centrale d’Avrankou qui a abrité cette manifestation officielle autour du Ministre de la Santé, Dr Alassane SEIDOU, Représentant personnel du Chef de l’Etat, du Maire d’Avrankou, M. Eugène LOLEGNON, du Préfet de l’Ouémé, M. Joachim Marie-Flores Vignon APITHY de Madame Pilar VALASQUEZ GUILLEGA, Représentante du Fonds Mondial chargé de la lutte contre le VIH-SIDA, la Tuberculose et le Paludisme, de Dr Jean-Pierre BAPTISTE, Représentant Résident de l’OMS au Bénin et de M. Claude KAMENGA, Représentant Résident de Plusieurs autres personnalités nationales telles que les Députés à l’Assemblée Nationale, les Maires du département de l’Ouémé, les membres de Conseils Communaux, d’organisations communautaires et de groupements d’action de femmes étaient présentes à Avrankou située à une dizaine de kilomètres de Porto-Novo, la capitale du Bénin.

JPEG - 45.1 ko

D’entrée, M. Eugène LOLEGNON, le Maire d’Avrankou a souhaité la bienvenue au Ministre de la Santé et à la délégation qui l’accompagne. Il s’est félicité du choix de la Commune d’Avrankou pour abriter les manifestations officielles de lancement de la campagne nationale de distribution gratuite de MIILD. Il a remercié le Chef de l’Etat pour l’intérêt qu’il porte à la ville d’Avrankou.

A son tour, le Préfet de l’Ouémé, M. Joachim Marie-Flores Vignon APITHY. a souligné l’importance de la campagne actuelle de distribution gratuite de MIILD. Selon lui, il s’agit de l’une des meilleures stratégies de prévention du paludisme pour protéger les populations contre cette terrible maladie. Le Préfet de l’Ouémé a indiqué que le paludisme est un vér itable problème de Santé Publique puisque cette maladie représente 39,7% du premier motif de consultation hospitalière dans la population générale et 43,7% chez les enfants de moins de 7 ans. En exhortant les populations de l’Ouémé en général et celles d’Avrankou en particulier à sortir massivement pour recevoir les MIILD, il a remercié le Chef de l’Etat et le Gouvernement du Bénin et leurs partenaires dont notamment, le Fonds Mondial, l’USAID et l’OMS pour avoir mis à la disposition du pays, plus de 6.690.750 MIILD dont plus d’un million pour le Département de l’Ouémé dans le cadre de la campagne nationale de distribution gratuite pendant la période allant du 19 au 22 Octobre 2017 sur toute l’étendue du territoire du Bénin.

JPEG - 80.4 ko

La Représentante du Fonds Mondial de lutte contre le VIH-SIDA, la Tuberculose et le Paludisme s’est dite honorée de participer aux manifestations officielles de lancement de la campagne de distribution gratuite de MIILD qui est selon elle, l’une des stratégies préventives les plus efficaces du paludisme. Pour le Fonds Mondial, le Bénin est un exemple dans la prévention et la lutte contre le paludisme, car, « depuis plusieurs années, ce pays s’illustre dans ce domaine et donne des résultats éloquents que cet organe se félicite d’encourager et d’accompagnement notamment, par des financements réguliers d’actions positives ».

JPEG - 74.8 ko

Au nom de l’Organisation Mondiale de la Santé, son Représentant Résident, a indiqué que « le paludisme est un véritable fléau qui perturbe le bon développement du pays. Selon lui, au Bénin, un (1) enfant meurt de paludisme toutes les trente (30) secondes tandis que quatre (4) femmes enceintes meurent chaque jour, des suites de couches. Le paludisme joue un grand rôle dans cette mortalité maternelle. Il représente à l’évidence, un obstacle important au développement, qu’il faut lever.

Le paludisme est une maladie endémique au Bénin avec des recrudescences saisonnières (Mai-Juin et Septembre-Octobre). Toutes les tranches d’âges sont touchées par ce fléau mais les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans constituent les groupes les plus vulnérables et sont exposés aux formes graves de la maladie. Face à ce fléau, le Bénin a choisi d’investir massivement dans la lutte contre le paludisme et par ricochet, d’oeuvrer au développement du pays. Par ce choix, le Bénin se donne non seulement, les moyens de réduire sensiblement, la mortalité maternelle et infantile, mais également, d’atteindre des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Aujourd’hui, avec la gratuité de l’accès aux moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action (MIILD), leur acquisition ne constitue plus un frein pour les personnes qui en ont besoin. Dr Jean-Pierre BAPTISTE a témoigné sa gratitude à tous les partenaires techniques et financiers (PTF) qui ont accepté d’accompagner résolument cette initiative au Bénin.

JPEG - 74.5 ko

Enfin au nom du Chef de l’Etat, Dr Alassane SEIDOU, Ministre de la Santé a remercié tous les acteurs de la lutte antipaludique au Bénin et tous leurs partenaires techniques et financiers qui n’ont ménagé aucun effort pour accompagner le pays et le conduire à cette étape-ci. Le Ministre de la Santé a expliqué que « le paludisme est une maladie fébrile à transmission vectorielle qui est maléfique pour les populations béninoises. Selon lui, le paludisme représente 48,20% de cause de premier recours hospitalier de la population tandis pour 52% de la population, le paludisme est le premier motif d’hospitalisation. Le Ministre de la Santé a exhorté les populations à sortir massivement pour recevoir les MIILD et se protéger de cette terrible maladie en y dormant effectivement.

Au nom du Chef de l’Etat, le Ministre de la Santé a prodigué quelques conseils à l’endroit des acteurs de la prévention et de la lutte contre le paludisme. Nous devons, a-t-il souligné, nous réarmer davantage pour prévenir le paludisme en relevant le défi de « faire reculer le paludisme » en dormant effectivement sous MIILD ; Sensibiliser plus régulièrement les populations à sous les MIILD surtout les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées ; Organiser un plaidoyer permanent en direction des Députés à l’Assemblée Nationale pour accélérer le processus de vote des conventions d’acquisition de MIILD auprès des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) du secteur de la Santé.

Dr Alassane SEIDOU a remercié tous ceux et celles qui ont oeuvré de près ou de loin à la réussite des différentes campagnes nationales de distribution gratuite de MIILD au Bénin, de 2007 à 2017 avec l’aide soutenue des PTF dont en tête, le Fonds Mondial, l’USAID et l’OMS. La cérémonie s’est achevée par la remise officielle et symbolique de MIILD par le Ministre de la Santé, les membres de sa délégation et les autorités locales à quelques personnes sélectionnées pour la circonstance.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj