BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Prise en charge des victimes de choléra à Cotonou et environ:Le Ministre Alassane SEIDOU rassure de l’efficacité du traitement.

La lutte contre le choléra s’intensifie au Bénin sous le contrôle effectif du Ministre de la Santé Dr Alassane SEIDOU. Accompagné d’une délégation des partenaires composée du représentant résident de l’Organisation Mondiale de la Santé, de l’UNICEF et de l’USAID, le Ministre de la Santé s’est rendu sur les différents sites de prise en charge des victimes de choléra ce mercredi 31 août 2016.

L’hôpital de zone de Kowégbo à Suru-Léré et le centre de santé d’Ayélawadjè a accueilli la délégation des autorités. Le but ultime de cette visite est de s’enquérir de l’état de prise en charge des victimes de l’épidémie de choléra déclenchée au Bénin depuis quelques jours. Ces deux centres s’occupent en effet, de la prise en charge des victimes de l’épidémie du choléra et enregistrent chaque jour de nouveaux cas. Ce qui constitue une grande préoccupation pour le Ministre de la Santé qui déplore le fait que dans la seule zone d’Akpakpa, sept nouveaux cas soient détectés en plus du grand nombre hospitalisé en l’espace de quelques jours.

Depuis le début de cette crise, il est dénombré plus de cent vingt-neuf cas, huit décès (quatre à domicile et quatre au centre de santé) et Cotonou a enregistré le plus grand nombre. Ce qui a retenu l’attention du ministre et ses compagnons qui se demandent pourquoi cette propension drastique dans la ville de Cotonou. Il y a donc urgence de vite circonscrire le mal pour éviter que la ville ne s’embrase. Le risque est grand, prévient le ministre. Mais le traitement est efficace, rassure-t-il. « Les partenaires notamment l’Organisation Mondiale de la Santé, l’UNICEF, l’USAID et la coopération Belge font l’effort d’assister le Bénin en cette circonstance. Le gouvernement aussi a mis les moyens nécessaires pour traiter les victimes », déclare Dr Alassane SEIDOU. 

Le traitement est gratuit

Le traitement du choléra sur toute l’étendue du territoire national est gratuit. C’est le message du ministre de la santé qui recommande aux populations de se rendre immédiatement à l’hôpital dès les premières selles liquides pour être pris en charge. « La prise en charge des malades du choléra est entièrement gratuite », souligne-t-il. Aussi, a-t-il, rassuré que tous les malades référés rapidement à l’hôpital sont guéris. 

Il a profité de l’occasion pour lancer un appel à la population en leur demandant de toujours observer les règles élémentaires d’hygiène. Les populations doivent rendre propre leur cadre de vie, éviter de déféquer à l’air libre, dans l’eau mais dans les latrines, se laver proprement les mains avant et après les repas et surtout après les selles.

Dr Alassane SEIDOU a donné des instructions aux agents de santé afin qu’ils respectent strictement les protocoles en vigueur en situation d’épidémie. Par ailleurs, des séances de sensibilisations sont nécessaires dans les communautés pour informer davantage les populations des mesures d’hygiènes.

CELL-COM/MS

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj