BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Le Bénin boucle le cycle de deux fois 21 jours.

Déclaration de la fin du Virus Lassa.

Le Bénin finit progressivement avec la fièvre hémorragique à virus Lassa. Après la déclaration du Ministre de la Santé qui annonce la fin de l’épidémie il y a quelques semaines, les choses ont évolué et les populations peuvent s’assurer de la fin de la fièvre Lassa. C’est du moins l’annonce faite, dans une déclaration ce lundi 23 mai 2016, par l’intérimaire du ministre de la santé. C’est à la faveur d’un point de presse dans la salle de conférence du ministère en présence du représentant résident de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi, le Ministre de la Santé par intérim, monsieur Ange N’Koué a annoncé la bonne nouvelle. « Du 10 avril 2016 date du dernier cas confirmé à dimanche 22 mai 2016, soit quarante deux jours, aucun nouveau cas de la fièvre hémorragique à virus n’a été enregistré », confirme le ministre Ange N’Koué. Ainsi, conformément au règlement sanitaire international, poursuit-il, qui recommande l’observance d’une période de deux fois vingt-et-un jours sans enregistrement de nouveau cas, « je déclare ce jour 23 mai 2016 la fin de l’épidémie de la fièvre à virus Lassa au Bénin ».

C’est en effet la situation de l’évolution du virus Lassa au Bénin depuis le 3 janvier 2016, date du premier cas présumé. Il faut noter que du 3 janvier au 10 avril 2016, cinquante quatre (54) cas ont été enregistrés dont vingt-huit (28) décès. Des cinquante quatre cas, seize ont été confirmés par le laboratoire seize identifiés probables de lassa et vingt-deux cas suspects. Parmi les 28 cas de décès, 8 ont été enregistrés parmi les cas confirmés. Des 16 cas confirmés, huit ont été traité avec succès et déclarés cliniquement et par le laboratoire, guéris.

Au nom du Ministre Alassane SEIDOU, le Ministre par intérim a présenté ses condoléances à toutes les familles éplorées, félicité tous les cadres techniques et personnels de santé impliqués dans la riposte à cette épidémie et réitéré ses gratitudes aux partenaires techniques et financiers qui n’ont ménagé aucun effort pour leur contribution à la gestion de cette crise sanitaire.

La fin du Lassa n’est pas la fin des bonnes pratiques.

La fin de l’épidémie de la fièvre à virus Lassa ne signifie pas que le Bénin est à l’abri des risques, prévient le Ministre Ange N’Koué, intérimaire du Dr Alassane SEIDOU. Il invite les populations béninoises à continuer à observer toutes les mesures d’hygiènes élémentaires, notamment le lavage des mains à l’eau et au savon et la prudence envers les animaux sauvages. Les professionnels de la santé sont contraints d’observer les mesures universelles d’hygiène hospitalière, de contrôle de l’infection et de maintien de la veille sanitaire. Par ailleurs, la surveillance épidémiologique doit se poursuivre ainsi que le processus de préparation à toute urgence sanitaire pour une détection précoce de tous événements de santé publique aux fins d’une réponse prompte et appropriée. 

CELL-COM/MS

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj