BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Lancement du projet 48 des Centres d’Excellence.

Pour la prise en charge et la prévention des crises épidémiques.

Le Directeur du Cabinet du Ministre de la Santé a procédé au lancement officiel du projet national dénommé 48 des Centres d’excellence. Ce projet porte sur la gestion des crises et des épidémies dans les pays de la façade Atlantique africaine et vise à combattre les catastrophes dans onze pays de la sous-région. La salle de conférence du cabinet du ministre a servi de cadre à la séance ce jeudi 19 mai 2016 en présence des membres de la délégation de l’Union européenne, des cadres du secteur de la santé.

« Amélioration de la gestion régionale des crises épidémiques pour les pays partenaires des centres d’excellence nucléaire, radiologique, biologique et chimique de la façade Atlantique Africaine ». C’est l’objectif principal du projet 48 lancé hier par Dr Jacob NAMBONI, Directeur du Cabinet du Ministre Alassane SEIDOU. Le projet 48 des Centres d’Excellence qui a mobilisé les partenaires techniques et financiers a été proposé à l’origine par le bureau régional des Centres d’excellence de l’Union Européenne pour réduire les risques nucléaire, radiologique, biologique et chimique (NRBC). D’après Marie Françoise Saron, responsable d’équipe, face à la récurrence des épidémies et à la nécessité de revenir à une situation normale, il est essentiel de se préparer en prenant en compte cette menace permanente pour la santé et la sécurité de tous, recherchant des solutions améliorant la réactivité et les capacités de prise en compte des urgences épidémiologiques de la part de la communauté médicale internationale, développant des stratégies de surveillance, de suivi et de réponses adaptées aux besoins et spécificités locales, pérennes et testées puis validées durant leur phase de conception.

Le projet 48 en effet, vise le renforcement des capacités à faire face aux crises épidémiques, notamment la gestion de crise de nature biologique d’une manière générale en tenant compte de toutes leurs dimensions. Il permet d’autonomiser rapidement les experts et ressources régionales sur leurs capacités de préparation, de surveillance et de réponse…Dans sa mise en œuvre, les partenaires du projet 48 sont le Bénin, le Cameroun, la Côte-d’Ivoire, le Gabon, la Guinée-Conakry, le Libéria, le Maroc, la Mauritanie, le Sénégal, la Sierra—Leone et le Togo.

Pour le Directeur de Cabinet du Ministre Alassane SEIDOU, les crises qui ont secoué l’Afrique Subsaharienne ces derniers mois sont des raisons pour se préparer afin d’épargner les populations des situations d’urgence sanitaire. Deux épisodes de fièvre lassa ont été enregistrés en 2014 et 2016. Jacob NAMBONI souligne que l’Union Européenne contribue ainsi à l’amélioration des systèmes de santé et à la réduction de la mortalité dans les pays de la Façade Atlantique Africaine avec un appui financier de trois millions cinq cent mille euros à la lutte contre les épidémies pendant une période de trois ans. Il faut souligner sue le projet 48 centre d’excellence aura pour activité la création d’un réseau d’experts régionaux, la réalisation d’un rapport sur les leçons tirées de l’épidémie d’Ebola, la conception et l’animation d’un programme de renforcement des capacités d’intervention (guides, formations, exercices régionaux et transfrontaliers), l’étude de la possibilité de création d’un master régional pour les gestionnaires d’épidémies. Carlos Javier Medrano Adan a rassuré du soutien de l’union Européenne à soutenir des actions similaires pour protéger les communautés.
MS

 

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj