BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Lancement de la première session du Conseil National Hospitalo-Universitaire.
JPEG - 34.7 ko

Le Ministre Alassane SEIDOU relève les maux qui minent la formation des professionnels de la santé et invite à pallier.

Le Conseil National Hospitalo-Universitaire tient sa première session de l’année 2016. Au lancement des travaux de ces assises, prévues pour durer trois jours, le Ministre de la Santé, Dr Alassane SEIDOU a levé un coin de voile sur les difficultés qui jonchent la formation des professionnels de la santé. Il invite par ailleurs les responsables à divers niveau à assurer leur mission pour permettre une gestion efficace et efficiente de l’espace hospitalier universitaire. La salle de conférence du Ministère de la Santé a servi de cadre à cette manifestation en présence des recteurs d’université, des enseignants, des cadres du ministère de la défense, des présidents des commissions médicales des établissements des CHU…

Valider les listes des services Hospitalo-Universitaires des nouveaux CHU et in fine améliorer d’une part la formation des professionnels de la santé et d’autre part l’offre des soins dans les CHU. Ainsi se décline l’objectif de cette première session du Conseil National Hospitalo-Universitaire qui se tient ce mercredi 27 avril 2016 pour s’achever le vendredi 29 avril 2016. D’après les propos du secrétaire général du Conseil National, le Professeur Kouassi Marcellin AMOUSSOU-GUENNOU, grâce aux résultats des travaux du Conseil, les CHU vont assurer une meilleure prise en charge des situations de morbidité.

Il souligne que les premières assises du Conseil font suite à une succession de sept actes réglementaires primordiaux : La création du Conseil par le décret 640 du 31 décembre 2010. La signature du décret 300 du 28 août 2012 portant AOF des centres hospitaliers universitaires. L’érection en 2014 de neuf hôpitaux en CHU, portant le nombre d’hôpitaux universitaire à dix. L’élaboration des projets d’établissements hospitaliers par les nouveaux CHU au cours de l’année 2015. La signature de l’arrêté 248 du 17 juin 2015 portant AOF du CoNHU. La proposition des modalités d’attribution des subventions de l’Etat aux CHU. L’installation officielle des membres du CoNHU le lundi 04 avril 2016.

Mission du Conseil National Hospitalo-Universitaire.

Une occasion pour le Ministre de la Santé de revenir sur les difficultés relative à la formation des professionnels de la santé. Pour Dr Alassane SEIDOU, les maux qui minent la formation des professionnels de la santé sont très nombreux et ont nom : L’insuffisance dans l’organisation des stages des étudiants. L’inadaptation voire l’inexistence d’un cadre réglementaire de formation pratique des professionnels de la santé. L’insuffisance et ou l’indisponibilité des ressources humaines qualifiées pour l’encadrement des étudiants. Le faible niveau de financement des activités d’encadrement dans les hôpitaux universitaires. Le ministre de la santé sans langue de bois a rappelé la mission qui incombe au Conseil National Hospitalo-Universitaire.

Il s’agit en effet pour le CoNHU de valider la liste des établissements hospitalo-universitaires, des services hospitalo-universitaires ou des établissements agréés au sein de l’espace hospitalier universitaire :

    • Concevoir la politique et les stratégies de formation, de recherche et de soins dans les établissements hospitalo-universitaires,
    • Définir les normes et standard en vue d’une meilleure gestion des établissements hospitaliers universitaires,
    • Elaborer, valider et suivre la politique et la stratégie nationale de renforcement de capacité des ressources humaines de l’espace hospitalier universitaire,
    • Proposer les modalités d’organisation des stages hospitaliers des étudiants en formation de base ou en spécialité et
    • Accompagner la réflexion stratégique en vue de la réforme hospitalière.

« Vous convenez avec moi que ces missions doivent permettre une gestion efficace et efficiente de l’espace hospitalier universitaire », suggère le Ministre de la Santé. Soulignons que la session se penchera sur la validation des listes des services hospitalo-universitaires des neuf hôpitaux ayant été érigés en CHU en 2014 et l’étude des conclusions des travaux de la commission interministérielle chargée de proposer les modalités d’attribution des subventions aux CHU.

Ccom/MS

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj