BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Le dernier cas confirmé remonte au 27 mars 2016

Le Ministre Alassane SEIDOU révèle sa stratégie pour contrer le mal : Fièvre hémorragique à virus Lassa.

JPEG - 34.7 ko

Le Ministre de la Santé Dr Alassane SEIDOU était encore face aux hommes et femmes de la presse dans la matinée du lundi 11 avril 2016, afin de situer la population par rapport à l’évolution de la maladie de la fièvre hémorragique à virus Lassa. A l’occasion, il a levé un coin de voile sur les actions menées par le ministère afin de lutter efficacement contre cette maladie.

L’épidémie de la maladie à virus Lassa déclarée au Bénin le 28 janvier 2016 est encore présente. Mais la situation est toujours sous contrôle, a laissé entendre le Ministre en charge de la santé Alassane SEIDOU lors de ce point de presse. D’après la déclaration qu’il a rendu publique, la date de décès du dernier cas confirmé de Lassa au Bénin remonte au 27 mars 2016. La date d’admission du cas index est le 03 janvier 2016 à l’hôpital Saint Martin de Papané. A la date du 10 avril 2016, 95 notifications ont été reçues au ministère de la santé. A la suite des résultats d’analyse effectués dans au moins deux (02) laboratoires sur les mêmes prélèvements, 42 des 95 cas notifiés ont testé négatifs. Selon le point présenté par le Ministre Alassane SEIDOU, à la date du 10 avril 2016, 53 cas (15 confirmés, 16 probables et 22 suspects) ont été enregistrés avec vingt-neuf (29) cas de décès dont 7décès parmi les 15 cas confirmés (létalité 46%) ; (16) cas de décès sont notés par l’équipe de gestion de l’épidémie et 6 parmi les cas suspects ont été enregistrés. Ce qui fait une létalité globale de 55%. Du lundi 4 au dimanche 10 avril 2016, un cas suspect (01) a été enregistré à Sakété provenant du Nigéria. A entendre le Ministre Alassane SEIDOU, le cas a été prélevé et l’échantillon a été acheminé sur Cotonou. Pendant donc la semaine, aucun décès n’a été enregistré. La date de décès du dernier cas confirmé remonte au 27 mars 2016. Le dernier cas suspect a été notifié le 08 avril 2016. D’après les explications du ministre en charge de la santé, tous les malades sont sous traitement.

Une panoplie d’actions en vue pour contrer le mal !

 Le Ministère de la Santé avec le soutien de ses partenaires, n’est pas resté les bras croisés face à cette maladie. Plusieurs actions ont été donc menées. Il s’agit entre autres, de la surveillance épidémiologique, de la prise en charge et contrôle de l’infection, mobilisation sociale/communication, de la prévention hygiène et assainissement, la logistique et la coordination. A en croire le Ministre Alassane SEIDOU, avec la collaboration des partenaires, les activités de riposte vont se poursuivre avec les réunions de coordination. Il y aura entre autres, la poursuite des réunions journalières de coordination à Parakou, à Djougou et à Cotonou, la poursuite de la mobilisation sociale et de la communication sur la maladie et enfin, la tenue de réunions techniques avec les responsables sanitaires à divers niveaux.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj