BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Santé pour tous et par tous au Bénin.

L’opérationnalisation du RAMU désormais lancée.

JPEG - 63.2 ko

Ce samedi 23 janvier 2016, le président Boni YAYI en collaboration avec le Ministre de la Santé Dr Pascal DOSSOU TOGBE a procédé au lancement officiel de la campagne de vulgarisation du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU). Cette cérémonie déroulée au Palais des congrès de Cotonou a enregistré l’engagement sous l’égide des Partenaires Techniques et financiers (PTF) , de la santé à accompagner l’initiative dans sa mise en œuvre.

Le Régime d’Assurance Maladie Universelle est devenu une réalité au Bénin. Institué par la loi n°2015-041 du 28 décembre 2015 portant Régime d’Assurance Maladie Universelle, le RAMU entre dans sa phase d’opérationnalisation depuis son adoption par les députés. Cette loi est articulée en cinq titres et décomposée en 491 articles. Le gouvernement a décidé à travers son Ministère de la Santé de vulgariser la loi dont l’intérêt pour la population n’est plus à démontrer. Ils étaient des milliers de béninois à prendre d’assaut la salle rouge du palais des congrès, pour suivre les avantages afférents au Ramu. Le Ministre de la Santé, le docteur Pascal DOSSOU TOGBE a trouvé le mot juste pour expliquer à toutes les couches représentées par les conducteurs de zémidjan, des artistes, des commerçantes, élèves, étudiants… ce qu’est le RAMU. « Le Ramu est un régime obligatoire : son champ d’application couvre toutes les couches socioprofessionnelles. Pour en bénéficier, il faut être affilié, payer ses cotisations.

Le RAMU couvre une gamme variée de prestations. L’achat des médicaments, l’hospitalisation, le transport par ambulance vers un centre de référence, les actes de chirurgie, les soins, la consultation, l’accouchement, … », a indiqué le Ministre de la Santé très rassurant, avant de présenter le contenu de la loi suivi des perspectives qui suivront son adoption.

JPEG - 72.7 ko

En effet, dans son adresse à l’assistance, Docteur Pascal DOSSOU TOGBE a axé ses propos sur une présentation générale de la loi instituant le RAMU. On note entre-autre que la souscription au Régime d’assurance maladie universelle ne fait pas obstacle à la souscription à une autre police d’assurance. Le RAMU d’après les témoignages est un projet salvateur qui a recueilli l’assentiment de la communauté internationale à travers les partenaires techniques et financiers dont le chef de file a été représenté par la Représentante Résident de l’UNICEF.

L’assurance des PTF’s

L’intervention du chef de file des partenaires techniques et financiers du secteur de la santé est sans ambages. Anne VINCENT, représentante résident de l’UNICEF se veut rassurant de l’avenir du RAMU. « Tous les partenaires sont contents de voir le Bénin se lancer dans cette aventure qui n’a pas été facile », se réjouit Anne VINCENT.

Par ailleurs elle a exprimé tous ses sentiments de voir le droit de tout béninois de se faire soigner en cas de maladie, de voir le droit de tout béninois avoir accès aux services de santé quel que soit son pouvoir d’achat. « Si j’arrive à l’hôpital avec ma carte d’adhésion au RAMU, personne n’a le droit de me demander où est l’argent », martèle l’agent du système des Nations-Unis. Rappelant que l’opérationnalisation du RAMU incombe une grande responsabilité du gouvernement, souhaitant qu’il soit à la hauteur d’offrir des soins de santé à la population, « que tous ceux qui désirent se faire soigner bénéficient de la qualité des soins, d’un bon accueil… », recommande Anne VINCENT au nom des PTF’s. « Nous sommes là pour vous accompagner mais aussi pour vous surveiller.N’ayez pas peur. Allez-y. Je suis au côté de tout le monde », fait-elle savoir.
Boni YAYI, l’homme du combat Le vote de loi sur le Ramu a été une victoire pour le Chef de l’Etat, le président Boni YAYI. C’est à juste titre qu’il martèle « j’adore les combats ». Soulignant que le RAMU a démarré sous le Ministre KINDE GAZARD, le Président Boni YAYI se réjouit de son opérationnalisation. « Parmi les pays au monde, le Bénin rentre dans une réforme sociale fondamentale », souligne le chef de l’Etat qui note qu’il faut rester éveiller. Car "la santé avant tout".

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj