BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > 180 jours à la tête du Ministère de la Santé : Le Ministre DOSSOU TOGBE conduit le rêve de Yayi pour le secteur.

Le Ministre de la santé, Dr Pascal DOSSOU TOGBE a fermé le dimanche 20 décembre 2015, ses 180 jours à la tête du Ministère de la Santé. Invité sur l’émission « A l’ombre du grand baobab »de radio Tokpa ce dimanche 20 décembre, le numéro 1 en charge de la santé s’est prêté aux questions du journaliste Fortune HOUNDEFA. En soixante minutes environ, il a décrypté son département ministériel. Pour les auditeurs qui l’ont suivi, l’homme en l’espace de 180 jours, est en train de concrétiser inexorablement le rêve de Boni Yayi pour le secteur.

Un bilan reluisant ! Le Ministre Dr Pascal DOSSOU TOGBE en six mois seulement à la tête du département sanitaire du Bénin, a étonné plus d’un de par son dynamisme. La liste des actions à mettre à l’actif de cet homme que tous les acteurs du secteur félicitent, est très longue, renseignent les indicatifs. Invité sur l’émission « A l’ombre du grand baobab » dimanche dernier, le Ministre Pascal DOSSOU TOGBE est revenu sur quelques défis que son équipe a eu à relever en si peu de temps. 

 A l’occasion, il a levé un coin de voile sur les perspectives du secteur à court à moyen termes. A la question de savoir comment va le ministère six mois après, Pascal DOSSOU TOGBE indique : « Le ministère de la santé regroupe aujourd’hui des hommes et des femmes qui portent en eux le goût du travail. Ils portent en eux le goût de la progression vers la plus-value. C’est pourquoi, ministre que je suis, je sens du réconfort, je sens un encouragement à faire du travail productif chaque jour. En dehors de ces hommes, il y a des infrastructures, il y a des équipements, il y a des consommables. Tout cela met en position, un environnement pour la recherche de la qualité. L’état de santé du Ministère de la santé est à un point qui encourage », a-t-il notifié.

Un nouveau jour s’élève !

L’arrivée à la tête du ministère de la santé, du Dr Pascal DOSSOU TOGBE a apporté un changement radical dans les faits et dans les actes du personnel du ministère. L’autorité ayant pris fonction depuis le 22 juin 2015, a en effet confirmé le rôle de son personnel en termes d’efficacité. « En matière déménagement, l’efficacité est la résultante de la comparaison entre ce qui est prévu et ce qui est réellement fait », explique le ministre de la santé.

Par ailleurs, il fait savoir que lorsqu’il jette un petit regard dans le rétroviseur, il se rend compte qu’au bout de six mois passés, ses collaborateurs ont réalisé exactement ce qu’ils ont programmé et il y a eu même des domaines dans lesquels ils ont mis de l’innovation et il constate que ses collaborateurs ont réalisé plus que ce qui est prévu. « Cela dit, les hommes et les femmes qui travaillent avec moi dans le secteur de la santé, travaillent avec efficacité », a certifié Dr Pascal DOSSOU TOGBE. Au regard de la performance atteinte dans la réalisation des actions, le ministre de la santé se rassure que le secteur est mis sur les roulettes de la qualité, conformément à la vision du président Boni Yayi. Levant un coin de voile sur ce qui a été fait dans le secteur sanitaire, le ministre indique que depuis 2009, le Plan national de développement sanitaire est mis en œuvre, pour couvrir la période 2009 à 2018.

Des réformes qui augurent d’un bon avenir….

Les réformes à mettre à l’actif de l’équipe ministérielle passent, d’après Pascal DOSSOU TOGBE, par des actions de consolidation des acquis qui ont été menées depuis sa prise de fonction. Entres autres, il y a les réformes dans le domaine de la réduction de la mortalité maternelle et infantile, de la prévention, de la lutte contre la maladie et l’amélioration de la qualité des soins. Cela passe par la marche du cœur généralisée dans toutes les soixante-dix-sept communes ; la détermination du statut nutritionnel du personnel du Ministère de la santé par la troisième promotion des nutritionnistes et diététiques de la FSS ; l’organisation des journées nationales de Vaccination contre la poliomyélite et campagne de distribution de Vitamine A et d’Albendazole aux enfants de 0 à 5 ans ; le don de motos pour la vaccination aux formations sanitaires ; l’introduction de vaccins antipolio injectables ; la poursuite de la prise en charge de la gratuité du paludisme chez les femmes enceintes et chez les enfants de moins de 5 ans ; la généralisation du FBR aux 34 zones sanitaires ; la mise en service des hôpitaux de zone de Djidja et de Covè ; la construction d’un bloc de chirurgie pédiatrique et d’une unité de dialyse au CHD Zou. L’autre réforme concerne la valorisation des ressources humaines avec le déploiement des 1.154 agents de santé recrutés au profit des centres de santé ; la poursuitede la formation des étudiants en CES et des paramédicaux dans les écoles de formation ; la tenue des travaux d’élaboration du Plan de Formation 2015-2017. Le renforcement du partenariat dans le secteur et promotion de l’éthique et de la déontologie médicale est aussi à mettre à l’actif du ministre Pascal DOSSOU TOGBE. Avec l’appui aux structures privées à se conformer à la réglementation, le processus d’authentification des formations sanitaires privées par des macarons distinctifs. Le processus de concession des hôpitaux nouvellement construits et équipés à des privés dans un Partenariat Public-Privé. Le passage à l’Assemblée Nationale pour l’internalisation des membres de la commission des lois sur la loi sur le Ramu. La levée des vacances de poste. L’organi-sation de larevue de performance du secteur de la santé ; le renforcement du transfert de compétence aux structures décentralisées et déconcentrées à travers les fonds FADec…

Du point de vue des ressources humaines, la vision du ministre pour le secteur dans les années à venir est que « le secteur béninois de la santé dispose de ressources humaines qualifiées en nombre suffisant, bien motivées et qui contribuent efficacement à la réalisation de la mission du Ministère de la Santé, celle d’améliorer les conditions socio-sanitaires des familles sur la base d’un système intégrant les populations pauvres et indigentes »

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj