BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Journée mondiale de l’allaitement maternel.

Le Ministre Pascal DOSSOU TOGBE et les Partenaires Techniques et Financiers sensibilisent à un allaitement exclusif.

Le Bénin n’est pas resté en marge de la célébration de l’édition 2015 de la journée mondiale de l’allaitement maternel. Le jeudi 10 septembre 2015, le

JPEG - 68.8 ko

ministre de la santé Dr Pascal DOSSOU TOGBE a procédé dans l’enceinte de la mairie de Sô-Ava au lancement officiel de la 23ème édition de la semaine de l’allaitement maternel. C’était à la présence remarquable des représentants de certains Partenaires techniques et financiers tels que l’UNICEF, OMS, USAID et AFD, et aussi de certaines organisations non gouvernementales comme IBFAN Bénin.

Le lait maternel est l’aliment idéal pour les nouveau-nés et les nourrissons. Cette phrase phare est revenue le jeudi 10 septembre 2015 dans tous les discours dits à la cérémonie qui a consacré au lancement de la 23ème édition de la semaine de l’Allaitement maternel hier à Sô-Ava. D’après les statistiques au Bénin, l’initiation précoce à l’allaitement maternel dans l’heure suivie de la naissance est de 50%. Le taux de l’allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois est passé de 38% en 2011. Parmi les facteurs de la régression il y a l’activité professionnelle des femmes.

C’est le premier adjoint au maire de cette commune lacustre, M. André TODJE qui a ouvert le bal des différentes interventions. A l’instar du Directeur départemental de la santé de l’Atlantique/Littoral, il salué les autorités sanitaires et les Partenaires techniques et financiers pour avoir mis le choix sur Sô-Ava, pour la présente manifestation. Pour lui, le gouvernement, en l’occurrence le Ministre Pascal DOSSOU TOGBE fait de son mieux pour améliorer le système sanitaire au Bénin. Toutefois, il a fait savoir des dysfonctionnements qui sont à noter dans le système sanitaire de la commune de Sô-Ava.

Et ces difficultés sont entre autres, l’insuffisance du personnel, le manque du matériel roulant, de l’ambulance pour l’évacuation des cas urgents vers les hôpitaux de références et le manque de matériel roulant pour le déplacement du personnel. Selon lui, corriger en urgence toutes ces difficultés, c’est contribuer au développement de la commune, puisque nombreux sont les femmes et les enfants qui sont souvent victimes de cette situation déplorable. Comme pour rester collé au thème retenu pour l’édition 2015 de la journée « Allaiter et travailler : c’est possible ! », le représentant résident de l’UNICEF, Dr Anne VINCENT a fait savoir dans son intervention que le lait maternel est l’aliment idéal pour les nouveau-nés et les nourrissons. Il apporte tous les nutriments nécessaires à leur développement et contient des anticorps qui les protègent des maladies courantes telles que la diarrhée et la pneumonie, les deux premières causes de mortalité de l’enfant dans le monde. Au-delà de ses bienfaits immédiats, l’allaitement maternel aide à rester en bonne santé tout au long de la vie. Une fois adultes, les personnes qui ont été allaitées au sein ont souvent une tension artérielle et une cholestérolémie plus basses et souffrent plus rarement de surpoids, d’obésité ou du diabète de type 2. L’OMS recommande vivement l’allaitement au sein exclusif pendant les six premiers mois suivant la naissance. De six mois à deux ans, voire plus, l’allaitement doit être complété par des allaitements solides. En outre : l’allaitement au sein doit commencer dans l’heure suivant la naissance. L’enfant doit être allaité « à la demande », aussi souvent qu’il le désire nuit et jour. « Les biberons ou les tétines sont à éviter pour maintenir les montées de lait. Les tétées doivent être fréquentes », a-t-elle martelé.

Saisissant l’opportunité, Dr Anne VINCENT a décerné un satisfecit au gouvernement pour ses nombreux efforts en faveur de l’enfant et de la mère. Pour finir, elle a attiré l’attention de tous sur les défis qui restent.

« Créez les conditions pour l’allaitement maternel sur le lieu de travail »

A sa suite, le représentant résident de l’OMS, Dr Triphonie NKURUNZIZA, est aussi revenu sur quelques-uns des bienfaits de l’Allaitement au sein pour les mères, a indiqué que lorsque l’allaitement est exclusif, il entraine souvent un arrêt des règles, ce qui constitue une méthode naturelle, mais pas infaillible de contrôle des naissances (98% de protection au cours des 6 mois suivant l’accouchement. L’allaitement atténue les risques de cancer du sein et de l’ovaire à un âge plus avancé, de diabète de type II et de dépression post-partum. Aux dires de Mme NKURUNZIZA, les préparations pour nourrissons ne contiennent pas les anticorps présents dans le lait maternel. Elles comportent certains risques si elles ne sont pas préparées correctement, liés à l’utilisation d’eau potable ou de matériel non stérilisé, ou en raison de la présence possible de bactéries dans les préparations en poudre. Une dilution trop importante de la préparation dans un souci d’économie peut-être source de la malnutrition.

Pour finir, Mme NKURUNZIZA a exhorté les pouvoirs publics, la Société civile, les syndicats, les employeurs et les collègues de travail de contribuer à protéger, encourager et aider les femmes qui travaillent tout en allaitant. Mme Revenant aussi sur ces leçons,

JPEG - 18.3 ko

la Directrice de l’AFD, Mme Catherine BONNAND, a réitéré son engagement à toujours accompagner le gouvernement dans toutes les initiatives visant le bien-être de la population béninoise. Le Ministre de la Santé, procédant au lancement officiel de la semaine, est revenu sur les différents efforts que mène le gouvernement auquel il appartient pour le bien-être de la population béninoise. « L’allaitement maternel », comme c’est de cela qu’il était question, le ministre a saisi l’occasion pour convier tous à accorder plus d’attention à la promotion de l’Allaitement maternel, la plus efficace et la plus économique des interventions sanitaires de l’intention des femmes et des nouveau-nés et dont les effets bénéfiques persistent tout le long de leur vie et leur assurent un développement harmonieux. « Soutenez les femmes allaitantes. Créez les conditions pour l’allaitement maternel sur le lieu de travail », a conseillé à l’assistance. Il faut dire à l’issue de la cérémonie, une course à pirogue a été organisée à l’endroit des femmes et des hommes. Les lauréats et lauréates de cette compétition ont été primés séance tenante.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj