BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Le Ministre DOSSOU TOGBE donne le bon exemple aux Béninois

Dans le cadre des manifestations retenues pour célébrer la Journée mondiale du cœur, une marche du cœur a été organisée le dimanche 25 octobre 2015. Partie de l’Esplanade du stade de l’amitié de Cotonou pour le carrefour Agontinkon, cette initiative a connu la participative effective du Ministre de la Santé Dr Pascal DOSSOU TOGBE, du Représentant Résident de l’OMS, Dr Triphonie NKURUNZIZA.

JPEG - 155.3 ko

La Marche, un moyen d’entretenir le cœur. Cela a été rappelé aux Béninois le dimanche 25 octobre 2015 à travers une grande marche du cœur déroulée à travers la ville de Cotonou. En effet, cette marche inscrite dans les manifestations retenues pour commémorer l’édition 2015 de la Journée Mondiale du cœur édition 2015, a enregistré des milliers de personnes. La mobilisation était grande. L’axe stade de l’amitié-étoile rouge était trop exigu, pour contenir le peloton des marcheurs, composé des clubs de sports, les agents de santé avec à la tête, le docteur Pascal DOSSOU TOGBE, Ministre de la Santé. Cette mobilisation, à en croire le Ministre de la Santé, le Docteur Pascal DOSSOU TOGBE est le signe de l’intérêt que revêt la journée mondiale du cœur pour les populations. Très content de l’exécution de la marche du cœur qui a réuni tant de monde, le Ministre fait savoir que le cœur est un organe qu’il faut entretenir. « Regarde bien ce que tu manges et dépenses physiquement ce que tu as mangé », a-t-il conseillé avant de reconnaître qu’il y a des efforts auxquels les populations sont habituées. « Maintenant, passez à une autre forme de mouvement physique », lance-t-il à l’endroit des participants. La représentante résident par intérim de l’Organisation mondiale de la santé, pour sa part, fait savoir que la maladie non transmissible encore appelé maladie silencieuse est la première cause de la mortalité, de l’hypertension et de crise cardiaque dans le monde. Elle a souligné que l’OMS a pris des mesures pour l’amélioration de la santé du cœur, sollicitant l’implication des gouvernements. « Tous les jours, qu’il y ait trente minutes de marche, pour éradiquer la maladie du cœur. Du Professeur Marina d’ ALMEIDA - MASSOUGBODJI au 3ème adjoint du maire de Cotonou, le conseil est le même. « Des choix sains pour le cœur pour tous et partout ». C’est le thème de l’édition 2015 de la journée mondiale du cœur célébrée ce dimanche à Cotonou. Ce thème vise à sensibiliser les populations sur les comportements à adopter pour entretenir le cœur. Il faut signaler que la situation des maladies cardiovasculaires au Bénin est préoccupante. Selon une étude de l’OMS, la prévalence de l’hypertension artérielle était en 2008 de 27,5%, celle du tabagisme 16%. 3% de la population béninoise consomme des fruits et des légumes de manière insuffisante. 9% de la population est physiquement inactive, 9,4% est obèse, 2,6% a une glycémie à jeun élevée et 1,8% de la population a une hypercholestérolémie. Ce tableau induit une fréquence de plus en plus élevée de crise cardiaque, d’AVC, d’insuffisance rénale, cardiaque et autres complications liées aux maladies du cœur et des vaisseaux.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj