BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Exercice de la médecine en clientèle privée au Bénin : 2 850 formations sanitaires et 324 pharmacies appartiennent à des particuliers.

JPEG - 52.8 ko

Le Bénin et l’Amérique se donnent la main pour le renforcement du partenariat public-privé dans le secteur de la santé.

Bientôt 3000 établissements sanitaires et 400 pharmacies privés dans le pays contre 854 formations sanitaires publiques. C’est la photographie qu’a donné, le jeudi 19 mars, l’USAID, pour un meilleur rapprochement public-privé, dans le monde de la santé.

Selon l’USAID, il y a environ au Bénin, 2 850 cliniques, centres de santé et cabinets de soins détenus par des particuliers, ou les Organisations non gouvernementales ou les confessions religieuses au Bénin. Pour cette même agence américaine, il y a de nos jours, près de 324 pharmacies privées au Bénin. Ceci, contre 854 formations sanitaires publiques, à en croire le Ministère de la Santé.

L’implantation des formations sanitaires privées n’est pas équitable d’un département à un autre, commente l’USAID. Mais, on note en moyenne, un peu moins de trois établissements sanitaires privés pour 10 000 habitants. En ce qui concerne les pharmacies, on enregistre 14 pharmacies privées pour 100 000 habitants dans le littoral et moins d’une pharmacie privée pour la même proportion d’habitants, dans d’autres régions du pays.

JPEG - 47.7 ko

L’étude qui a abouti à ces données, a été conduite de mars à mai 2014. Au cours de cette période, il a été enregistré près de 10 279 agents de santé et autres qui travaillent dans les formations sanitaires privées.

Ces résultats, officiellement restitués, le jeudi 19 mars, à Cotonou, au Ministère de la Santé, par la partie américaine, « peuvent être un point de départ pour des analyses plus approfondies », ont commenté les experts américains.

C’est déjà une étape pour avoir une plus grande visibilité du secteur de la santé, a apprécié, à son tour, le Professeur Dorothée Akoko KINDE-GAZARD, Ministre de la Santé.

Pour rappel, en 2012, l’étude conduite par le département sanitaire du pays a dénombré 2 197 établissements privés sur le territoire national.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj