BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Symposium international du CLIP sur les maladies parasitaires en Afrique subsaharienne : Fédérer les synergies, pour venir à bout du paludisme.

La lutte contre les maladies parasitaires a été au cœur des échanges du jeudi 12 au samedi 14 mars 2015 au Palais des congrès de Cotonou. A la faveur d’un symposium international organisé par le Centre de lutte intégrée contre le paludisme (Clip), les chercheurs africains et occidentaux se sont penchés sur l’harmonisation des moyens de lutte en Afrique subsaharienne.

Des réflexions assorties de stratégie de lutte contre les maladies parasitaires. Voilà l’objectif premier du symposium international de Cotonou sur les maladies parasitaires.

JPEG - 40.5 ko

Les chercheurs venus des quatre coins du monde, ont eu à faire le point, à évaluer le chemin parcouru, à confronter les résultats des travaux de recherche, afin de prendre en compte certaines suggestions éventuelles pour faire mieux. Cette initiative du Centre de lutte intégrée contre le paludisme (Clip), dirigé par

JPEG - 42.3 ko

le Ministre de la Santé, Madame Dorothée Akoko KINDE GAZARD s’intéresse à une affection, le paludisme.

A l’ouverture officielle des travaux de cet important symposium, le Ministre de la Santé, Professeur de mycologie et de parasitologie, a reconnu que le paludisme est une affection grave qui ne saurait être laissée aux mains des seuls praticiens de la santé. De plus, le paludisme nécessite d’importants investissements, ce qui appelle de la part de chaque chercheur, une gestion plus rationnelle des ressources humaines, financières et matérielles.

Quant à l’ambassadrice de la France près le Bénin, madame Aline Kuster-Ménager présente elle- aussi, au lancement des travaux, elle s’est dit très heureuse, car le Clip est né de la collaboration entre le Bénin et la France. Le Clip est, selon l’ambassadrice, l’un des sept programmes financés dans le cadre du programme Accord santé développement solidaire en 2008. Le symposium vient consacrer la vitalité de cette initiative et son rayonnement, au service d’une cause prioritaire pour l’Afrique et pour la coopération française. Il permettra de présenter à la communauté scientifique l’état des recherches dans la région et les principaux résultats obtenus depuis la mise en place du laboratoire d’excellence d’une part et d’ouvrir une large coopération régionale dans le domaine de la parasitologie,

JPEG - 39.1 ko

selon Aline Kuster-ménager, ambassadrice de France. Elle formule le vœu que les actions conjuguées des chercheurs permettent de réduire voire d’éliminer, la morbidité et la mortalité de la femme enceinte et du nourrisson.

 

Le paludisme, première maladie parasitaire dans le monde

« Le paludisme touche deux cent sept millions de personnes dans le monde chaque année, et un enfant en meurt toutes les minutes », fait savoir le Ministre de la Santé, Madame Dorothée Akoko KINDE GAZARD lors de son intervention à l’ouverture officielle. Face à la gravité d’un tel fléau, les efforts de plusieurs chercheurs de divers horizons ne sont pas perceptibles dans le cadre de la lutte contre le paludisme. « Ils travaillent de façon éparse, ce qui ne nous permet pas une mise en commun du fruit de nos recherches en temps réel, pour aller dans la meilleure direction possible », se désole le Ministre de la Santé. Mais elle fait savoir que grâce au Clip, les efforts des chercheurs de la clinique, de l’épidémiologie, de la santé publique et des sciences sociales, de la médecine moderne et de la médecine traditionnelle sont fédérés, pour mieux coordonner et assurer l’intégration des activités de recherche sur le paludisme.

Dans cette optique, le Ministre note avec espoir que la revue et l’actualisation des progrès scientifiques dans la lutte contre le paludisme et les autres maladies parasitaires, à l’occasion de ce symposium, permettront d’avancer sur de nombreux volets des activités du Clip, tel que celui de la mise au point du candidat vaccin sur lequel l’équipe travaille. Elle a réitéré son engagement à travailler avec les chercheurs du Sud et du Nord, pour arriver à bout du paludisme.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj