BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > S’engager pour la lutte contre l’exclusion des malades

62ème journée mondiale de la lutte contre la lèpre
De nouvelles résolutions pour réduire les cas de contamination d’ici 2018

 

JPEG - 33.8 ko

Se rendre immédiatement dans un centre de santé dès l’apparition d’une tache claire et insensible sur la peau. C’est le message essentiel qui sera véhiculé jusqu’en 2018 pour réduire le nombre de personnes atteintes de la lèpre. La célébration, le dimanche 25 janvier, de la

JPEG - 71.6 ko

journée mondiale de la lutte contre la lèpre, a été l’occasion pour exhorter la communauté à cette croisade.

Un homme, une femme, un enfant, sont atteints de la lèpre, toutes les deux minutes dans le monde, a déclaré, en cette journée mondiale de la lutte contre la lèpre, célébrée, le dimanche 25 janvier, Michel Récipon, président du directoire de la fondation Raoul Follereau, de la France. Afin de réduire ces cas de contamination, d’ici 2018, il est prévu de stopper la transmission de la maladie, de prévenir les invalidités et de poursuivre la lutte contre l’exclusion des malades.

Au plan national, a informé le professeur Dorothée Akoko Kindé-Gazard, ministre de la Santé, pour rester en symbiose avec ce plan stratégique d’actions, le Bénin prévoit de renforcer la capacité de ses agents, d’élaborer et de lancer un plan de communication pour convier les populations

JPEG - 47.9 ko

à se rendre dans les centres de santé dès l’apparition des signes, d’organiser une enquête pour identifier les poches de résistance, d’initier des actions pour prévenir les invalidités.

En termes de statistique, actuellement, au Bénin, a souligné le ministre de la Santé, trois nouveaux cas sont enregistrés chaque année pour 100 mille habitants. Toutefois, se désole le ministre, un bémol, plombe l’optimisme. Il s’ agit du dépistage tardif des malades. Elle explique que ceci est la raison pour laquelle une personne touchée par la lèpre sur cinq, se présente au centre de santé avec une infirmité de second degré, en l’occurrence la perte des doigts et des orteils. D’où, cet appel vibrant du ministre de la Santé à toute la communauté : « Le traitement de la lèpre est disponible et gratuit. Pour ce faire, dès l’apparition d’une tache claire et insensible sur la peau, il ne faut plus attendre. Il faut aussitôt se rendre dans un centre de santé ».

Il faut noter que la journée mondiale de la lutte contre la lèpre a été célébrée au Bénin, à Ouidah, dans l’enceinte du Centre de traitement anti-lèpre. C’est par une messe que la commémoration de cette journée a commencé et elle a pris fin par des dons de vivres, de vêtements, de tricycle et d’articles divers aux malades souffrant de la lèpre.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj