BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Résultats des prélèvements de cas suspects à virus Ebola.

Pas encore de cas confirmé au Bénin.

Le Bénin n’a pas de cas de malade à virus d’Ebola, à la date du lundi 11 août 2014. C’est l’information donnée par le professeur Dorothée Akoko Kindé-Gazard, Ministre de la Santé, aux journalistes de la presse nationale et internationale, au détour du point de presse qu’elle a animé dans la salle de conférence du ministère.

JPEG - 41.8 ko

« Aujourd’hui, lundi 11 août 2014, à 13h08 minutes (GMT+1), il n’y a pas de cas de maladie à virus Ebola au Bénin ». Tels ont été les mots du professeur Dorothée Akoko KINDE-GAZARD, Ministre de la Santé, face à la presse nationale et internationale, cette matinée du lundi 11 août, dans la salle de conférence dudit ministère. Car, a-t-elle justifié, en présence de docteur Youssouf GAMATIE, représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé, « les prélèvements suspects envoyés à un laboratoire de référence à Lagos sont revenus négatifs ». Par conséquent, a martelé la Ministre de la Santé, « Nous n’avons pas à cet instant, de malade à Ebola dans notre pays ». Elle a par ailleurs invité les populations à considérablement limiter les déplacements vers les pays de la sous-région, où sévit déjà l’épidémie.

JPEG - 44.7 ko

« Nous avions personnellement parlé avec le professeur du laboratoire qui a procédé à l’analyse des prélèvements », a indiqué docteur Youssouf GAMATIE, un peu comme pour confirmer les mots du ministre de la Santé du Bénin. Toutefois, il a exhorté les décideurs à ne pas systématiquement opté pour une fermeture des frontières, car explique le représentant, l’impact économico-social, qui en résulterait serait important.

Pour rappel, le mercredi 06 août dernier, sur les réseaux sociaux, un éventuel cas de malade à virus Ebola, serait accueilli au Centre hospitalier départemental de l’Ouémé/Plateau (CHD/OP). Le lendemain, au cours d’une conférence de presse, docteur Moufalilou ABOUBAKAR, directeur adjoint de cabinet du Ministre de la Santé, a confirmé qu’un malade serait effectivement admis au CHD/OP présentant des symptômes similaires à un malade atteint du virus à Ebola. Mais, à cette date, aucune confirmation ne pouvait être donnée. Il fallait attendre les résultats des prélèvements envoyés à un laboratoire de référence.
Aujourd’hui, ces résultats sont connus : pas de cas de malade à virus d’Ebola, pour l’instant, au Bénin.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj