BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > « Nous sommes venus remettre ces matériels pour permettre aux enfants et aux mères de ne plus connaître de décès à l’HOMEL »

REDUIRE LE NOMBRE DE DECES DES ENFANTS ET DES MERES PUIS LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS CHIRURGICALES : LA FONDATION CDPA FAIT DON DE DEUX EQUIPEMENTS DE 45 MILLIONS AU MINISTERE DE LA SANTE.

JPEG - 100.5 ko

Plus de 45 millions de FCFA. C’est la valeur des deux équipements offerts, le jeudi 27 mars, par la Fondation CDPA au ministère de la Santé.
Un respirateur de réanimation d’un coût de 15 millions de FCFA et une table d’anesthésie de plus de 30 millions de FCFA. C’est le don offert par la Fondation CDPA au ministère de la Santé, le jeudi 27 mars à Cotonou. Ce geste entre dans le cadre de l’opération « 120 jours pour équiper les hôpitaux » qui est devenue opération « Chaque jour pour équiper les hôpitaux et centres de santé du Bénin ». Et les hôpitaux qui ont réceptionné, dans le cas d’espèce, ces équipements, sont l’Hôpital de la Mère et de l’Enfant Lagune (HOMEL) et l’hôpital de zone d’Abomey-Calavi.

Les caractéristiques du respirateur de réanimation reçu par l’HOMEL

JPEG - 111 ko

A l’HOMEL, Gilberte Aguiah Satchivi, présidente de la Fondation CDPA, et son équipe ont laissé au service de réanimation le "respirateur de réanimation". Pour le professeur Eugène Zoumènou, médecin-chef du service, il s’agit d’un appareil de marque bien connue qui présente une triple particularité. D’abord, c’est muni d’une batterie pour prendre le relais en cas de coupure de courant. Ensuite, a-t-il poursuivi, il s’agit d’un appareil ayant son propre compresseur d’air. Ce qui suppose qu’il peut prendre le relais en cas de rupture d’oxygène lors de la ventilation du patient. La troisième spécificité de l’appareil est qu’il dispose d’un module de surveillance du gaz carbonique qu’éjecte le patient en respirant. Et ce n’est pas tout. Pour le professeur Eugène Zoumènou, la réception de ce "respirateur de réanimation" vient combler un manque. Son service ne disposait que de deux "respirateurs de réanimation" alors que souvent, ce sont trois ou quatre patientes qui ont besoin d’être ventilées au même instant.

Les caractéristiques de la table d’anesthésie reçu par l’hôpital de zone d’Abomey-Calavi.

JPEG - 124.2 ko

La table d’anesthésie réceptionnée au bloc opératoire de l’hôpital de zone d’Abomey-Calavi par docteur Joseph Akodjènou, médecin anesthésiste, n’est pas, non moins performante. En effet, pour docteur Joseph Akodjènou, l’équipement reçu comporte des dispositifs pour endormir en douceur les enfants et les adultes en vue de l’opération à faire. L’autre particularité de l’appareil, le plus important, selon le médecin, est l’écran qui permet au spécialiste de suivre, par le biais des courbes, le tuyau qu’il introduit dans le ventre du patient. L’existence de cet écran, insiste le médecin-anesthésiste, permet au spécialiste d’éviter les erreurs d’appréciations qui peuvent devenir fatales pour le patient. La dernière particularité de l’équipement est son respirateur bien modernisé, avec différents paramètres.

JPEG - 72 ko

Les mots du ministre de la Santé.

« Elle a pris le temps de nous chercher la pièce rare », s’est exclamée le professeur Dorothée Akoko Kindé Gazard. Pour ce faire, le ministre de la Santé a exhorté les siens à un bon usage des équipements. Surtout à veiller à la maintenance préventive de ceux-ci. Selon les spécialistes, ce sont des équipements qui ont une durée de vie d’au moins 10 ans, si les conditions de maintenance et de conservation sont remplies.
« Nous sommes venus remettre ces matériels pour permettre aux enfants et aux mères de ne plus connaître de décès à l’HOMEL » et pour « réduire les risques liés aux opérations chirurgicales », ont indiqué pour leur part, les donateurs.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj