BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Lutte contre la tuberculose au Bénin et au Nigeria : Mieux former infirmiers et sages-femmes pour plus de performance.

Lutte contre la tuberculose au Bénin et au Nigeria : Mieux former infirmiers et sages-femmes pour plus de performance.

JPEG - 31.5 ko

Venus du Bénin et du Nigeria, une centaine d’infirmiers et de sages-femmes se concertent sur leur implication dans la lutte contre la tuberculose dans les deux pays. Les travaux ouverts le mardi 4 février dans la salle de conférence de l’ISBA à Cotonou, ont pris fin le mercredi 05 février 2014, sous l’égide des 21 membres de la section-Bénin du Collège Ouest-africain des soins, cheville ouvrière de ce rendez-vous.

« Implication des infirmiers et des sages-femmes dans la prise en charge de la tuberculose ». C’est le thème autour duquel, infirmiers et sages-femmes du Bénin et du Nigeria se sont réunis, les 4 et 5 février à Cotonou, pour se pencher sur l’efficacité de la lutte contre la tuberculose dans les deux pays. Quatre sous-thèmes ont meublé leurs assises. Lors des débats, ils ont passé en revue la « Prévalence de la tuberculose en Afrique de l’Ouest » puis évaluer « Les stratégies de réduction et ou d’éradication de la tuberculose ». De cette même manière, la centaine de participants aux travaux, dont des infirmiers et sages-femmes béninois, nigérians et des étudiants en formation dans le domaine, ont revisité les « Schémas thérapeutiques de lutte contre la tuberculose : tuberculose et VIH ; VIH et tuberculose » et ont débattu par la même occasion, du contenu de la thématique : « La tuberculose et la pharmaco-résistance ».

Priorité à la tuberculose et au VIH/Sida

Pour Moufalihou ABOUBAKAR, directeur adjoint de cabinet du ministre de la Santé, donnant le top officiel des travaux, de cette réunion d’infirmiers et de sages-femmes dans la salle de conférence de l’Institut des sciences biomédicales appliquées (ISBA), vise à renforcer la capacité de ceux-ci en matière de prise en charge de la tuberculose. Il a profité de son intervention pour demander aux participants de s’attarder spécialement sur le traitement conjoint de la tuberculose et du VIH/Sida. Au cours de cette même cérémonie officielle d’ouverture des travaux, Priscille OYEDE, présidente de la section-Bénin du Collège Ouest-africain des soins (West African College of Nursing), a indiqué que la rencontre de Cotonou n’est qu’une restitution de l’atelier d’Accra (au Ghana), tenu du 27 septembre au 3 octobre 2013.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj