BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Naissance de l’ABEPROS : Association Béninoise pour la Promotion de la Santé
JPEG - 46 ko

Ils étaient venus de divers horizons ce samedi 25 janvier 2014, ces professionnels de la santé, qui ont pris part à l’installation du bureau exécutif de l’Association béninoise pour la promotion de la santé (ABEPROS). Ainsi créée, l’ABEPROS, se veut aux dires de ses géniteurs un véritable creuset de réflexion et d’échange entre les différents acteurs du monde de la santé, en vue de contribuer non seulement à l’amélioration de la prise en charge des patients, mais également de participer à la vulgarisation du guide des bonnes pratiques en milieux hospitalier. C’était à l’occasion d’une cérémonie qui a lieu dans la salle de réunion du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) en présence du directeur adjoint de cabinet du ministère de la santé, Dr Moufalilou ABOUBAKAR représentant pour la circonstance la Ministre de tutelle empêchée, du directeur national de la santé publique, Dr OROU BAGOU YOROU CHABI et du représentant du Ministre d’Etat François ABIOLA.

 

La qualité des soins et la sécurité des patients constituent les principaux piliers des actions à mener par l’association ABEPROS. L’hôpital ou le centre de santé doit assurer de manière continue la qualité de mise en œuvre des soins, des traitements et de l’accueil des usagers » martèle d’entrée Urbain ZOUNTCHEME, infirmier juriste en service au ministère de la santé et président du comité d’organisation pour qui, beaucoup d’efforts restent à faire dans le domaine de l’accueil des malades dans nos formations sanitaires. En effet, rappelle-t-il, la personne reçue en consultation ou hospitalisée doit être traitée avec tous les égards. Ses croyances doivent être respectées et son intégrité préservée. Le respect de la vie privée est assuré à tout patient ainsi que la confidentialité des informations personnelles, médicale et sociale le concernant. En sa qualité de citoyen et d’usager d’un service de santé public ou privé, le patient a le droit d’être informé sur les services reçus ou disponibles, le droit de recevoir des soins d’urgence lorsque sa vie ou son intégrité est en danger. Malheureusement, les questions d’organisation culturelle, le manque de ressources matérielles et humaines font que les attentes des patients sont généralement déçues.


Des résolutions fermes

Pour remédier à cette situation de mécontentement des patients, souligne Urbain ZOUNTCHEME, de nombreuses réformes ont été entreprises dans le secteur de la santé par le Chef de l’Etat. On pourrait citer entre autres, la nomination en 2011 du Prof. Dorothée Akoko KINDE-GAZARD, à la tête du ministère de la santé, la gratuité de la césarienne visant à réduire la mortalité maternelle, infantile et néo-natale. Par rapport à la gratuité de la césarienne, l’association appelle à plus de visibilité dans sa mise en œuvre et son extension aux autres urgences obstétricales. Elle souhaite également la gratuité des consultations prénatales, des soins aux enfants de 0 à 5, le reversement de plus de dix mille agents contractuels de l’Etat. A ce niveau, l’association demande la diligence de l’Etat pour que le reste des contrats puissent être signé. Ensuite le recrutement de plus de mille agents pour le secteur, l’amélioration du plateau technique et l’opérationnalisation du régime d’assurance maladie universelle pour les Béninois. « La réussite de cette réforme capitale dépendra de nous personnel de la santé car nous sommes acteurs et bénéficiaires du système ». Au nom du personnel de santé, Urbain ZOUNTCHEME rassure la ministre de la santé de donner le meilleur de lui-même pour l’atteinte effective des nobles missions assignées au secteur de la santé. Il espère que cette installation du bureau exécutif de l’ABEPROS, constituera un point de départ pour d’autres rencontres et pour plus de réflexion et d’échanges dans le rang des professionnels de la santé pour l’amorce d’un renouveau dans la prise en charge des problèmes de santé des populations.

Pour le directeur national de la santé publique, l’association vient à point nommé. Il invite l’association à ne pas être une de plus et à démontrer sa fiabilité par l’ébauche de véritables stratégies d’action pour de nouvelles résolutions pour le bien de tout le secteur de la santé et pour un changement bénéfique des mauvaises habitudes dans l’accueil et la prise en charge des patients dans nos hôpitaux et centres de santé.

Pour le directeur adjoint de cabinet, lançant officiellement les travaux de cette assemblée constitutive de l’ABEPROS, les propos du président du comité d’organisation résument bien tout l’engagement et la détermination de cette association à promouvoir la santé au Bénin. « Le chemin est difficile mais c’est parce qu’il est difficile que nous allons pouvoir continuer parce que la cause que nous défendons est extrêmement importante » a dit le Dr Moufalilou ABOUBAKAR à l’endroit de ses membres.


Tous unis pour le RAMU

Pour l’association ABEPROS, l’opportunité du Régime d’assurance maladie universelle (RAMU), n’est pas discutable. Cette position, son président l’a encore réitérée samedi dernier à la tribune de la cérémonie consacrant officiellement le bureau exécutif. Pour Urbain ZOUNTCHEME, le RAMU est sans nul doute l’une des armes efficaces par lesquelles le gouvernement béninois peut et doit lutter contre la précarité dans le rang des citoyens béninois. C’est un moyen de renforcement dit-il de l’accessibilité financière des populations béninoises aux soins de santé. L’urgence du RAMU ne doit souffrir d’aucune remise en cause. L’ABEPROS affiche ainsi, tout son soutien aux différentes actions du Chef de l’Etat dans le cadre de l’opérationnalisation et l’effectivité de cet important outil de promotion et de préservation de l’équité dans l’accès des uns et des autres aux soins de santé. Il y va de la solidarité nationale a-t-il reconnu avant d’inviter le gouvernement et le parlement à mieux œuvrer pour la mise en place du cadre juridique devant le régir.



liste des membres de l’ABEPROS

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj