BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Les projets-programmes > Programme de Coordination et d’Appui au Renforcement du Système de Gestion Axée sur les Résultats (PCASGAR)

Le Programme de Coordination et d’Appui au Renforcement du Système de Gestion Axée sur les Résultats (PCASGAR) a été initié pour assurer une optimisation de l’utilisation des ressources limitées du secteur vers les résultats attendus. En effet, depuis la Table Ronde du Secteur Santé en 1995, le Ministère de la Santé s’est engagé dans une vaste réforme de la base de la pyramide sanitaire. Cette réorganisation a prévu la mise en place de 34 Zones Sanitaires (ZS) et l’autonomisation des Directions Départementales de la Santé(DDS) et des zones sanitaires.
Le processus de gestion saine axée sur les résultats est indispensable pour l’efficacité et l’efficience dans toute organisation. Au niveau du Ministère de la santé, il s’inscrit dans un contexte de mise en œuvre de la politique du secteur. Dès 1997 et conformément aux conclusions de la table ronde du secteur de la santé tenue les 12 et 13 janvier 1995 à Cotonou, il a été décidé de recentrer la politique sanitaire et de l’adapter au contexte de décentralisation dans lequel le pays s’est engagé.
En effet, l’ensemble des actions est sous tendu par plusieurs réformes pour lesquelles les structures de gestion et de coordination sont appelées à s’adapter notamment :

  • la réforme territoriale fondée sur la décentralisation et la participation communautaire ;
  • la réforme économique ayant pour corollaire la réforme budgétaire dont l’objectif est la performance dans la gestion des ressources ;
  • la mise en œuvre des zones sanitaires qui participe à la concrétisation de la décentralisation dans le secteur santé.

De toutes ces réformes, celle économique prend le pas et la réforme budgétaire à laquelle le Ministère de la santé adhère afin de parvenir à une meilleure allocation des ressources sur des critères d’équité et d’objectivité d’une part et d’autre part à leur utilisation rationnelle, engendre des obligations au-delà des prérogatives traditionnellement exécutées par les structures de gestion et coordination que sont :

  • la coordination du processus de planification stratégique et opérationnelle et la préparation des plans de développement assortis de budgets d’investissements ;
  • l’appui nécessaire à la conception générale, au suivi et à l’évaluation des programmes du secteur ;
  • la coordination de l’élaboration et du suivi des différents politiques du secteur ;
  • la coordination des activités de recherche opérationnelle.

Objectif Global : Promouvoir à tous les niveaux de la pyramide sanitaire, la gestion axée sur les résultats.
La GAR peut être définie comme la culture de la gestion axée sur les résultats ; elle prime sur la gestion basée sur les moyens .C’est la règle des 3E qui est visée :

Economie : Satisfaction des besoins par les moyens mobilisés

Efficacité : Objectifs atteints par rapport aux résultats réalisés

Efficience : résultats réalisés par rapport aux moyens utilisés

Résultats attendus

  • 20% des structures de gestion dispose des atouts indispensables à la coordination efficace de la mise en œuvre efficiente de la politique sanitaire ;
  • Les stratégies sous sectorielles sont disponibles ;
  • L’Appui pour la conception, le suivi et l’évaluation des programmes de santé est effectif.

INDICATEURS INTERNES RETENUS AU PCASGAR :

  • Taux de consommation de crédits (60%) ;
  • Nombre de structures renforcées (80%) ;
  • Nombre d’activités d’envergure nationale réalisée(2) ;
  • Nombre de Zones Sanitaires équipées(3)

COMPOSANTES DU PROGRAMME :

Cinq composantes sont mises en œuvre pour permettre l’atteinte des résultats et l’évolution internes des indicateurs.

  • Le renforcement des capacités de management des structures à chaque niveau de la pyramide sanitaire ;
  • L’équipement des structures de gestion et de coordination ;
  • Les études ;
  • La formation des acteurs de ces structures de gestion ;
  • Le fonctionnement , le suivi / contrôle /évaluation de PCASGAR.

Les principales activités réalisées en 2013 sont entre autres :

  • Finalisation du Plan National de Développement Sanitaire 2009-2018
  • Appui aux collectes des données du SNIGS (chaque année)
  • Appui aux DDS et aux Zones sanitaires en matériels roulant (Pick-up et Nissan 4x4) et équipements bureautiques en matériels médico techniques et matériels informatiques
  • Appui aux Directions Centrales et Techniques en matériels roulant et en matériels informatique
  • Appui à l’élaboration des documents stratégiques du secteur (Rapport de Performance, Annuaires Statistiques
  • Appui à l’élaboration des Comptes Nationaux de Santé
  • Formation sur la démarche qualité fonctionnelle des acteurs de la DPP
  • Formation des Agents Statistiques en informatique dans les zones sanitaires du Zou Collines, Borgou /Alibori
  • Appui au Renforcement des capacités des cadres à la Rochelle au Canada à Tours
  • Appui au renforcement des capacités des Secrétaires des Directions Centrales et Techniques du MS (Dakar, Mali, Côte d’Ivoire)

Dans le cadre de la mise en œuvre de son PTA 2013 , le PCASGAR DPP a inscrit au titre du renforcement de capacités au profit des agents et cadres de la DPP ainsi que des autres directions , projets et programmes du MS une formation sur la Démarche Qualité fonctionnelle .

 

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj