BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > 4èmes Journées Nationales de Vaccination contre la poliomyélite : Dorothée KINDE GAZARD met en garde les équipes de supervision des zones sanitaires

4èmes Journées Nationales de Vaccination contre la poliomyélite : Dorothée KINDE GAZARD met en garde les équipes de supervision des zones sanitaires

JPEG - 132.9 ko

Aucun dysfonctionnement ne doit être toléré dans la supervision des 4èmes journées nationales de vaccination contre la poliomyélite. La ministre de la santé Dorothée KINDE GAZARD l’a signifié le samedi 23 novembre à l’issue d’une séance de travail avec tous les superviseurs de l’Ouémé-Plateau à la direction départementale de la santé.

Plus de deux heures d’échange et des mises en garde fermes aux médecins coordonnateurs de zones sanitaires et aux médecins chefs. En clair, l’épée de Damoclès plane sur toutes les équipes des zones sanitaires appelées à superviser les 4èmes Journées nationales de vaccination (JNV) contre la poliomyélite qui ont eu lieu du 22 au 24 novembre 2013. Mais avant d’aborder le déroulement de ces 4èmes JNV, la ministre de la santé Dorothée KINDE GAZARD a tenu à faire le point des 3èmes JNV. Les constats révèlent la défaillance dans la mise en œuvre de la méthodologie, des dysfonctionnements aussi bien dans la supervision de proximité que dans le profil des superviseurs, dans les techniques de marquage de doigts des enfants vaccinés et dans le marquage du portail du ménage vacciné. « Dans certains centres de santé, rien n’a démarré jusqu’à 12 heures. Les vaccins n’étaient pas sur le terrain. Mais là, nous, nous allons regarder de près cette évaluation qui a été faite et les gens vont devoir s’expliquer parce que nous ne devons pas tolérer ces comportements », s’est indignée la ministre de la santé. « Ce n’est ni la direction départementale de la santé, ni l’Agence Nationale de Vaccination qui va descendre sur le terrain. Ce sont les équipes de la zone sanitaire, les médecins coordonnateurs de zones sanitaires et les médecins chefs ». « Depuis 2009, nous n’avons plus de virus sauvages qui circulent dans notre pays. C’est parce que nous avons de très bons résultats que nous devons mieux travailler et renforcer les activités de terrain pour ne pas retomber dans le piège du virus sauvage. Nous sommes à peu près à 106% de couverture administrative contre la poliomyélite mais quand on va sur le terrain, on est à 96% », a-t-elle regretté tout en invitant tous les acteurs du système sanitaire à poursuivre les efforts.

Pour sa part, le Directeur départemental de la santé Clément AHISSOU a rassuré que la plupart des dysfonctionnements ont été pris en compte pour la préparation des 4ème JNV. Dans la dynamique d’un monde sans polio, la ministre de la santé a invité les élus locaux à s’impliquer davantage. Elle a aussi plaidé pour la réintroduction des JNV synchronisées dans les autres pays. Ce qui n’a pas été le cas avec les 4èmes JNV.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj