BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Avantages du RAMU : Les élus locaux associés à la vulgarisation

Avantages du RAMU : Les élus locaux associés à la vulgarisation

JPEG - 124.9 ko

Aucun acteur n’est relégué au second plan dans la vulgarisation du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU). En témoigne la séance d’information et de sensibilisation organisée à l’intention des élus locaux des départements de l’Atlantique-Littoral. C’était le mardi 5 novembre à la préfecture de Cotonou.

La conviction de la ministre de la santé Dorothée Kindé GAZARD sur la RAMU ne varie pas : « c’est la garantie d’un quotidien paisible pour tous ». Et pour une adhésion massive à l’initiative, elle tient à l’appui des conseillers communaux et locaux. En tant que agents de proximité, les élus des départements de l’Atlantique et du Littoral ont été sollicités pour contribuer à la sensibilisation, à la veille citoyenne au sein des comités de gestion dans les centres de santé et pour leur appui au subventionnement des cotisations des couches sociales défavorisées de leur commune. C’est la ministre de la santé en personne qui a ouvert le bal de la sensibilisation. A travers deux communications, l’autorité a apporté des informations utiles et justes aux élus locaux. Que ce soient l’historique de l’initiative, son financement, son affiliation et le point à l’étape actuelle, tous les élus présents ont été édifiés.

JPEG - 116.4 ko

Elle a annoncé que cette séance va s’étendre aux élus des autres départements. Par ailleurs, à propos de l’initiative de loi qui doit régir le Ramu, la ministre a martelé que le processus est en cours. « En attendant la loi, il faut satisfaire la doléance de la population », a-t-elle précisé. « A ce jour, 20 zones sanitaires ont été couvertes sur les 34 que compte le territoire national », s’est-elle réjouie. Elle ne rejette qu’il peut y avoir des difficultés. Là-dessus, la ministre de la santé rassure : « nous allons corriger les imperfections au fur et à mesure ». Au nom des élus locaux de ses deux départements, le préfet Placide AZANDE s’est engagé pour une réussite du RAMU.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj