BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > Centre de santé de Dookê : Dorothée Kindé Gazard vole au secours des parturientes avec un groupe électrogène
JPEG - 85.2 ko

Après 30 ans d’existence, le centre de santé du village Dookê situé dans la commune d’Ifangni à 13 km de Porto-Novo dispose désormais d’un groupe électrogène. Opérant dans l’obscurité et dans des conditions précaires, les agents de santé de ce centre de santé, suite à un cri de détresse ont reçu mardi dernier la visite du ministre de la santé accompagnée pour l’occasion d’une forte délégation composée des membres de son cabinet, du Directeur Départemental de la Santé de l’Ouémé-Plateau, des directeurs techniques et centraux.

Reece Hermine ADANWENON

Il sonnait 14h30 lorsque le véhicule 4x4 du ministre de la santé s’est immobilisé devant le bâtiment en ruine du centre de santé de Dookê. Accompagnée d’une forte délégation, le ministre de la santé le professeur Dorothée Kindé Gazard a décidé d’aller constater les conditions de travail et de vie dans cet hôpital. Construit par la communauté elle-même, ce centre de santé est dans un état de ruine.

JPEG - 57.7 ko

Les lits de malades sont déchirés et moisissent, le bâtiment est crasseux et l’énergie électrique fait défaut. C’est avec des lampes à pétrole ou des torches que les sages-femmes de ce centre accouchent les femmes enceintes. Hors ce centre de santé accueille 35 à 40 nouveau-nées par mois. A tout ceci s’ajoute le manque de stérilisateur. Ici, on utilise un réchaud à pétrole pour stériliser le matériel médical. De la maternité à la salle d’accouchement en passant par les salles d’hospitalisation et de consultation, Dorothée Gazard a pu constater l’état de délabrement dans lequel se trouve ce centre de santé. Consciente du fait que l’Etat à lui seul ne peut tout faire, le ministre de la santé a invité les responsables de ce centre de santé à prendre leurs responsabilités. « Vous ne devez pas m’attendre avant d’engager certaines réparations. Le toit qui coule ou encore le matelas déchiré n’ont pas besoin de beaucoup de moyens avant d’être réparé », a-t-elle laissé entendre. Aussi, a-t-elle saisit l’occasion pour féliciter et encourager l’équipe dynamique et jeune d’agents de santé qui se donnent corps et âme pour offrir aux populations de Dookê des soins de santé malgré les conditions de travail peu reluisantes. « Je suis venue vous félicitez pour la conscience professionnelle dont vous faites montre et aussi vous apportez un soulagement.

JPEG - 87.4 ko

Avec ce groupe électrogène vous n’aurez plus à accoucher des femmes dans l’obscurité. Mais vous devez prendre l’engagement ici présent d’assurer la maintenance de ce groupe », a affirmé Dorothée Kindé Gazard. A ce groupe s’ajoute un bon d’essence d’une valeur de 100.000 Fcfa afin que le groupe électrogène soit approvisionné en carburant lui permettant de fonctionner à plein temps. Par ailleurs, le ministre de la santé a instruit le Directeur département de la santé de l’Ouémé-Plateau afin qu’il puisse prendre des dispositions pour fournir du carburant de façon régulière pour le fonctionnement du groupe électrogène. Très honoré par ce geste, les populations de Dookê ont profité de cette visite pour soumettre à l’autorité de nombreuses doléances. Tout en les rassurant des efforts que le gouvernement fournit pour électrifier toutes les localités de notre pays, Dorothée Kindé Gazard s’est engagé à s’investir personnellement afin que ce centre de santé soit réhabilité et mieux équipé.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj