BIENVENUE SUR LE SITE WEB
DU MINISTERE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DU BENIN

La santé pour tous et partout
Ministère

Projets - Programmes
Galerie photos
Actualité > message du Ministre de la sante à l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement maternel
Béninoises, Béninois, chers compatriotes, chers papas, chères mamans,
JPEG - 55.2 ko

Le Bénin, à l’instar de la communauté internationale, célèbre chaque année au mois d’août la « Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel ».
L’une des principales causes de la malnutrition des nourrissons et des jeunes enfants est la pratique inadéquate de l’allaitement maternel et de l’alimentation complémentaire.
Alors que l’Organisation Mondiale de la Santé et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance recommandent que tous les enfants soient nourris exclusivement au sein dès la naissance jusqu’à six mois, nous constatons malheureusement qu’au Bénin un enfant sur deux n’est pas mis au sein dans l’heure qui suit l’accouchement, et que 6 enfants sur 10 ne sont pas allaités exclusivement jusqu’à l’âge de six mois révolus.
Nous remarquons en outre que 2 enfants sur 3 ne reçoivent pas d’aliments de complément de qualité de 6 à 23 mois.
Pourtant, les bénéfices de l’allaitement maternel exclusif sont considérables tant au plan socio-sanitaire qu’au plan financier.
En effet, la mise au sein précoce dans l’heure qui suit l’accouchement et l’allaitement maternel exclusif pourraient sauver la vie de plus d’un million de bébés béninois.
De plus, des études réalisées dans notre pays en 2004 ont fait ressortir que le coût du lait maternel consommé chaque année par les enfants s’élève à 70 milliards de francs CFA. La faible pratique de l’allaitement maternel exclusif entraîne des pertes économiques annuelles d’environ 10 milliards de francs CFA au Bénin, soit près de 25% du budget actuel du Ministère de la Santé.

Chers papas, chères mamans,

La question de la mère, du nouveau-né et de l’enfant constitue l’une des priorités du gouvernement béninois. C’est pourquoi, le Ministère de la Santé a pris des mesures pour palier les difficultés liées à l’allaitement maternel exclusif.
Le Paquet Minimum d’Activités en nutrition, l’Initiative Hôpitaux Amis des Bébés, la Prise en Charge Intégrée des Maladies de l’Enfant sont quelques-unes des initiatives prises par mon département depuis de nombreuses années.
Malgré les résultats encourageants de ces initiatives, nous devons poursuivre, tous ensemble nos efforts pour faire de l’allaitement maternel exclusif une réalité à tous les niveaux.
Le soutien des papas est à ce titre, autant indispensable que celui des familles et de toute la communauté.
J’en appelle donc à chacun pour soutenir et accompagner les mamans dans cet engagement indispensable pour la survie et le développement de nos enfants.
Plus de 43% d’enfants béninois de moins de 5 ans souffrent du retard de croissance, selon les statistiques de 2006. Nous devons nous donner la main pour dire non à cette situation.

Chers papas, chères mamans,

Avant de clore mon message, je voudrais saluer toutes les mamans qui sont d’ores et déjà inscrites dans la démarche de l’allaitement maternel exclusif.
J’encourage celles qui hésitent encore, et je lance un appel à toutes celles qui n’ont pas fait le choix, afin qu’elles s’engagent pour la vie de nos enfants, pour leur survie.
Au personnel de santé, aux médias, aux familles, à toute la communauté, je dis mes remerciements pour le soutien qu’ils apportent aux mamans dans le cadre de l’allaitement maternel exclusif.

Vive les mamans ! Vive les bébés ! Vive le Bénin et bonne semaine de l’allaitement maternel.

Grandes réformes

Anciens ministres
Infos légales | Infos éditoriales | Contact | Termes d'utilisation

2017 - Ministère de la santé - www.sante.gouv.bj